Mentions légales

 Les lois du 6 janvier 1978, modifiée le 7 août 2004, et du 21 juin 2004 imposent aux éditeurs de faire apparaître certaines mentions sur leur site internet. Toutes ces informations pourront être rassemblées dans un onglet.

L’association loi 1901 doit commencer par faire apparaître sa dénomination et l’adresse de son siège social. Le nom du directeur de la publication (souvent le président de l’association) et du responsable de la rédaction, s’il y en a un, doivent également figurer sur le site. Enfin, le nom, la dénomination ou la raison social et l’adresse de l’hébergeur doivent aussi être mentionnés.

En cas de collecte ou de traitement d’informations nominatives, c’est-à-dire de données permettant, directement ou non, d’identifier les personnes physiques auxquelles elles appartiennent, l’association a l’obligation de déclarer préalablement son site internet à la CNIL. Le numéro de déclaration devra alors figurer sur son site.

En cas de collecte d’informations nominatives :

    les utilisateurs du site doivent être informés du caractère facultatif ou obligatoire des réponses qu’ils sont invités à donner (article 27) ;
ils doivent également être informés de la destination des informations qu’ils fournissent, ainsi que des droits d’accès, de modification, de rectification et de suppression des informations (article 34).

En cas de diffusion d’informations nominatives :

    les personnes concernées doivent être préalablement informées de tout projet de diffusion d’informations nominatives ainsi que de leur droit de s’opposer, totalement ou partiellement à cette diffusion (article 26 et 27) ;
les personnes concernées doivent également être informées de l’existence et des modalités d’exercice du droit d’accès aux informations qui les concernent et du droit de les faire modifier, rectifier ou supprimer (article 34).

Si le site contient des espaces de discussion :

    les utilisateurs de ces espaces doivent être informés de leur finalité, de l’interdiction qui leur est faite de collecter et d’utiliser à des fins commerciales les données personnelles apparaissant dans ces espaces de discussion, et le cas échéant de l’existence d’un modérateur ;
ils doivent également être informés de l’existence et des modalités du droit d’accès, de rectification et du droit de demander à tout moment la suppression de leurs contributions qui ont été diffusées.